La Randonnée de la Trace des Caps au Vauclin en Martinique

Je suis quasi sûre et certaine que vous avez déjà entendu parler de la randonnée de la Trace des Caps en Martinique. Elle est mythique. C’est l’une des plus grandes randonnées du sud de l’île. Elle s’étend sur trente quatre kilomètres de la Petite Anse Macabou au Vauclin à l’Anse Caritan à Sainte-Anne. Pour réaliser cette randonnée, il faut au minimum douze heures pour un aller simple. Vous vous doutez bien que nous avons écourté cette balade, aussi belle soit-elle. Nous nous sommes donc concentré sur la partie nord, de la Petite Anse Macabou à Cap Macré au Marin. Ce parcours est riche en biodiversité entre cactus et lagons. Néanmoins, avant de partir, il est très important de s’équiper.

PRÉPARER SON DÉPART

Quand je parle d’équipement, je fais appel à tout ce qui peut-être nécessaire pour éviter les malaises. En effet, cette randonnée est incroyable avec des paysages vraiment sympathiques, toutefois, il n’y a pas énormément de coins d’ombre. Il faut donc absolument vous équiper d’un chapeau de paille (ou d’une casquette) car le soleil ne vous épargnera pas. Nous avons été interloqués de voir des bébés sans chapeaux lors de cette balade. J’espère réellement qu’ils n’ont pas eu d’insolation. Dans ce même constat, la crème solaire sera votre allié. N’oubliez pas que vous êtes au sud de l’île, la chaleur est donc beaucoup plus intense. Si l’on parle chaleur, vous vous doutez qu’il vous faudra de l’eau. Je ne vous apprends rien à ce niveau, si vous ne souhaitez pas être déshydraté, l’eau sera votre ami. Un moyen incontestable qui permet d’éviter les coups de mou est d’ingurgiter des fruits. Nous sommes partis avec nos « freyssinettes » (nous avons pleins d’appellations pour celles-ci en Martinique comme « bananes figue-pomme ». Ce sont simplement des petites bananes de la taille d’un doigt). 

Un point essentiel : la majeure partie de ce parcours se fait sur du sable (mes mollets ont apprécié) donc ayez de bonnes chaussures de marche. Même si cette randonnée n’est pas en pente, elle reste ardue. Marcher sur du bitume et marcher sur du sable sont bien deux choses différentes.

À partir de là, normalement, vous êtes prêts !

LA TRACE DES CAPS

Cette randonnée qui se trouve non loin de l’Habitation Grande Savane, a duré trois heures. Il y a trois gros axes importants à voir sur ce sentier.

PETITE ET GRANDE ANSE MACABOU

Pour commencer cette randonnée, il faudra vous rendre au parking de la plage de la Petite Anse Macabou. Je vous conseille de vous y rendre en voiture (sauf bien sûr si vous ne résidez pas loin), tout simplement car l’accès au parking est aisé. La Petite Anse Macabou est réputée pour le camping. Vous y verrez de nombreuses installations sur la plage. Après environ cinq minutes de marche, vous arriverez sur la Grande Anse Macabou. Ici, vous pourrez admirer l’allée de cocotiers. Cette plage a des allures de cartes postales. Ce que nous avons apprécié par-dessous tout, c’est d’avoir de si beaux lieux pour nous tout seuls. En effet, nous avons fait la randonnée en semaine et donc, à nous les plages! Hormis deux pécheurs croisés au passage et quelques crabes « Touloulou », nous étions seuls au monde. Le petit plus : au bout de la Grande Anse, vous allez arriverez sur l’embouchure de la Ravine de la Coulée des Bandits, une mangrove aux couleurs magnifiées. Celle-ci était totalement rose, ce qui relève de l’ordinaire, un plaisir pour les yeux. Sa couleur doit s’expliquer par l’écosystème atypique et endémique ainsi que les minéraux présents sur les lieux. Encore une fois, je ne cesse de me répéter, les mangroves de la Martinique sont magnifiques.

Petite Anse Macabou
Et nous sommes repartis de plus belle…

Avez-vous envie de voir ce qui s’y cache derrière?
Grande Anse Macabou

Une Mangrove totalement rose, c’était encore du jamais vu pour ma part

LA POINTE MARIE-CATHERINE ET LA CHAPELLE DE LA VIERGE DES MARINS

À ce stade de la randonnée, vous aurez une petite montée à faire pour atteindre la Pointe Marie-Catherine. C’est une belle bouffée d’oxygène au milieu d’un champ de cactus. C’est le point de vue entre l’Anse Macabou et le l’Anse Grosse Roche. Cette partie de la randonnée est intéressante, car l’on quitte la plage pour atteindre une partie volcanique. L’attrait du paysage est saisissant. Tout en haut de la colline, vous aurez la fameuse Chapelle de la Vierge des Marins, protectrice des pêcheurs.

ANSE GROSSE ROCHE ET CAP MACRÉ

Mon coup de cœur de cette randonnée est l’Anse Grosse Roche. Elle est vraiment magnifique. C’est d’ailleurs, l’endroit que j’ai choisi pour piquer une tête. Vous êtes toujours à l’affût des belles plages de la Martinique, pour moi l’Anse Grosse Roche et Cap Macré, font partie de mon top 10. Elles sont sublimes et le petit plus c’est qu’elles sont bien méconnues et à l’état sauvage. Par conséquent, il n’y a pas beaucoup de monde. Je vous ai déjà montré Cap Macré sur mon article du Marin, donc ci-dessous, ce sont uniquement des photos de l’Anse Grosse Roche.

L’anse Grosse Roche vue de la colline

Vous voyez le cœur? La nature est belle et impressionnante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *