Un Safari au Parc Amboseli

Ce voyage au Kenya a été un bonheur à l’état pur. Ce sont multipliés, les moments de joies, d’adrénaline et de cohésion intense. En une semaine, j’ai vu, appris et fait tant de choses. Comme je le dis à mes proches, j’ai l’impression d’y avoir fait trois semaines. On est vraiment dans la découverte pure et simple. Nous avions un circuit au cœur de la nature, quatre jours de safari et trois jours de plage. Notre voyage était concentré sur la partie sud du pays. J’ai tant de choses à vous dire sur ce séjour. Toutefois, je vais commencer doucement.

Après onze heures de vol, je n’avais qu’une envie, me dégourdir les jambes. On est arrivé au cœur de Nairobi en soirée. Le premier jour du circuit était réservé au parc emblématique d’Amboseli. Nous avons donc fais cinq heures de route afin d’arriver dans ce parc national du Kenya.

LE PARC NATIONAL D’AMBOSELI

Le parc se situe au nord du magnifique Kilimandjaro entre les villes de Namanga et Kimana en pleines terres Maasaï. Celui-ci s’étend sur 392 kilomètres carré. Il existe trois portes d’accès au parc, Kimana, Namanga et Lemeiboti. Si vous avez l’occasion d’y aller, vous verrez, le paysage est atypique. Vous pouvez profiter des plaines de Longine et Tukai pour y voir des zèbres, des gnous, des phacochères, des lions et des buffles. Vous avez aussi des marécages et des lacs où vous y verrez des hippopotames, des éléphants et des flamants roses. D’ailleurs, plus de 1500 éléphants sont recensés dans ce parc. Chaque lieu a une essence différente. L’écosystème permet un décor saisissant, une image fantasmagorique des acacias au cœur de la savane avec en arrière-plan, le Kilimandjaro.

Est-ce que vous voyez l’animal qui est couché à gauche?

Cette photo vous ne rappelle pas un Disney mythique?

LE SAFARI

C’était mon tout premier safari et il fut mémorable, voire magique. Vous avez cette sensation d’être au cœur d’un reportage animalier comme ceux que l’on regarde habituellement à la télévision. Les départs se font à 6h du matin ou l’après-midi à partir de 16h. D’ailleurs, le parc ouvre ses portes de 6h à 18h. C’est généralement dans ces plages horaires que l’on profite le mieux de l’expérience. Les animaux vont chasser ou se désaltérer, donc l’on maximise les chances de les voir en groupe. Si vous n’avez pas une formule qui comprend l’intégralité de votre safari, l’entrée du parc est de 60 dollars pour un adulte et 35 dollars pour les enfants entre 3 et 18 ans. Si vous souhaitez louer un véhicule pour les mêmes raisons, cela aura un coût de 300 à 1000 shilling kényans, ce qui équivaut environ entre 3 et 10 euros.

Notre guide-chauffeur, Ferdinand, était « génialissime ». Il nous a accompagnés sur toute la partie safari du séjour, c’est-à-dire, pendant quatre jours. Il a permis de réaliser tous les safaris et les échanges entre les différents hôtels. D’ailleurs, j’ai sa carte de visite si certains veulent des coordonnées pour faire un bon safari. Il travaille avec l’entreprise Pollman’s qui s’occupe des safaris et visites touristiques depuis 1950. Croyez-moi, avoir un bon guide est primordial et rend l’expérience inouïe. Il a pris le temps de nous expliquer comment les animaux vivent. Il avait l’œil acéré pour permettre de déceler un animal même à plus de 20 mètres. Il connaît bien les terres donc il savait pertinemment où aller pour dénicher les animaux, car il faut vous le dire, voir tous les animaux que vous souhaitez en une fois est une question de chance. Ne vous attendez pas à rencontrer le Big Five du premier coup. Aussi, il prenait le temps de s’arrêter pour nous faire découvrir son pays alors que nous avions un timing à respecter. Je le remercie vivement, car grâce à lui, j’ai beaucoup appris sur sa culture et j’en ressors grandie.

Nous étions un groupe de 32 personnes (vous n’avez pas oublié, je suis partie avec le CE de mon entreprise). Par conséquent, nous avons été répartis en petits groupes de 5 à 6 personnes par minibus pour rendre l’expérience plus agréable. Les minibus ont des toits ouvrants permettant de profiter du paysage avec une vue à 360 degrés. Nous faisions globalement deux safaris par jour, un le matin et un l’après-midi.

Le fameux minibus à toit ouvrant permettant de profiter de la vue, debout 🙂
Notre ami, Ferdinand

Nous sommes entrés par la porte de Kimana. Les premiers animaux que vous verrez sont les girafes. En effet, à l’entrée du parc, il y a pas mal d’acacias malgré la sécheresse qui sévit en ce lieu. Après, vous verrez un ballet incessant entre les zèbres, les gnous, les gazelles qui gambadent dans la savane. De même, les après-midis, nous avons pu profiter des flamants roses dans le Lac Amboseli mais aussi, des éléphants qui prennent leur bain pour faire face à la chaleur. Le matin nous avons pu profiter des lionnes qui chassent en groupe leur gibier, pendant que le lion attend le festin. Non loin d’eux, vous y verrez les hyènes qui ont des crocs suffisamment tranchants, qu’ils peuvent broyer les os. Il y a également une variété incroyable d’oiseaux, plus de 400 espèces y sont recensées. Vous y verrez des autruches, des grues royales, et aussi des marabouts.

Le magnifique Choucador Superbe

Les gazelles Thomson

La grue royale ou encore la grue couronnée

L’expérience fut grandiose. Si vous allez au Kenya, foncez au Parc Amboseli. J’en ai pris plein les yeux !!

J’ai aussi pour vous, en aperçu, une vidéo du parc : Le Parc Amboseli

Enjoy !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *