Lacs, Piscines naturelles ou Plages, Que choisirez-vous à Lanzarote?

Article mis à jour le 3 juin 2023

Lanzarote est pour moi la destination parfaite pour en prendre plein les yeux. Les paysages sont fous, monstrueusement magnifiques, et ingénieusement impressionnants. Si la nature vous fait palpiter pendant vos escapades, vous avez définitivement choisi l’une des meilleures îles des Canaries pour vous satisfaire. Il y a tant de choses à voir ou à faire à Lanzarote que l’on a parfois le sentiment de ne plus savoir où donner de la tête. Hormis les attractions phares que vous ne devez pas omettre et sur lesquelles je reviendrai, voici des lieux atypiques à ne pas manquer. Si je vous demandais ce que vous préfériez visiter entre les lacs de minéraux, les plages pour lézarder ou les fameuses piscines naturelles, que choisiriez-vous ? Vous ne savez pas? C’est normal, il est donc important que je vous les présente afin que vous puissiez choisir à bon escient!

LES PLAGES SONT INDÉTRÔNABLES…

Plaute disait : « En suivant le fleuve, on parvient à la mer ». Non, je n’ai pas trouvé les fleuves, mais en suivant certains chemins parsemés de lave, j’ai bien trouvé la mer. Il n’y a rien de mieux que de dénicher des pépites, connues certes, mais qui restent tout de même déconcertantes. Le décor pour certaines, paraît irréel, niché entre des falaises ocre, doté d’un sable doré et d’une eau teintée d’un cyan translucide.

LA PLAYA DE PAPAGAYO ET SES COPINES

Rendez-vous au sud de l’île ! C’est ici que tout commence. Je vous suggère d’ailleurs de prendre votre matinée ou votre après-midi pour faire le parcours sans être bousculé. Je vous emmène dans une ribambelle de plages qui bordent la même côte, et qui sont, non loin les unes des autres. Si vous avez fait des recherches sur « les incontournables de Lanzarote », vous avez forcément entendu parler de la célèbre Playa de Papagayo. Ne vous y méprenez pas, sa popularité est méritée, car elle sublime. De l’eau azur, un sable cuivré, une multitude de poissons (prenez un masque!) : non, elle ne démérite pas! D’ailleurs, si vous souhaitez en profiter librement, je vous conseille de venir très tôt le matin. De mémoire, nous y avions été à neuf heures du matin (oui, motivés que nous sommes) et la plage nous appartenait à une personne près (littéralement). Nous y sommes revenus un autre jour en pleine après-midi dans l’optique de faire notre randonnée et je peux vous dire que nous n’étions pas seuls. La différence est palpable sur les photos qui suivent. Néanmoins, si comme nous, vous souhaitez prendre de la hauteur et faire une petite randonnée, cela est fort possible entre les plages. Nous sommes partis de la Playa Mujeres où nous avons grimpé en direction de la Cueva de Agua. La vue est spectaculaire sur la Playa Mujeres! Prenez le temps de savourer tout en faisant attention, car on est à flanc de falaise. Ayant adoré parcourir les sentiers en hauteur en direction de la ville de Playa Blanca, on a décidé de le faire également dans le sens opposé pour les autres plages. C’est ainsi que nous avons longé la côte pour découvrir la Playa Caletón San Marcial, la Playa de la Cera, le Mirador de la Playa Papagayo et enfin la Playa Caleta del Congrio. Tant de trésors à proximité, ça ne peut pas se rater! J’ai tout de même une information à vous fournir sur la Playa Caleta del Congrio : nous avons rencontré un nudiste sur la plage. Vous me direz sûrement que chacun est libre de faire ce qu’il veut et je suis d’accord avec vous sur ce point. Toutefois, il était le seul. Toutes les autres personnes étaient vêtues. S’agit-il d’une plage de nudiste ou d’un cas isolé? Je ne saurais pas vous dire. Peut-être détenez-vous l’information? N’hésitez pas à me la transmettre, si c’est le cas.

La plage Papagayo
Je n’ai pas besoin de vous préciser que ces photos sont celles de neuf heures du matin…

La couleur de l’eau, on en parle?

L’après-midi, c’est un autre décor…

La playa Mujeres vue d’en haut

La Cueva de Agua

La vue sur la ville de Playa Blanca

La Playa de la Cera

La Playa Caleta del Congrio

LA PLAYA FLAMINGO

La Playa Flamingo a vraiment des airs de tropiques. Cette plage est, sans l’ombre d’un doute, très touristique, car elle se trouve dans la ville de Playa Blanca, mais reste définitivement à voir. Le coin est très sympa et tranquille malgré le monde. L’eau était un peu fraîche en fin juin, mais reste très agréable.

… MAIS LES LACS N’ONT PAS DIT LEURS DERNIERS MOTS

L’île de Lanzarote réveille notre curiosité par l’activité de ses volcans, de cette terre riche et encore active, qui laissent place à des paysages surprenants. Je me répète, c’est vrai, mais je doute que vous saisissiez à quel point cela est véridique. Il faut y avoir été pour le comprendre! On parle de terres volcaniques, noires, ocres, jaunes, d’une beauté singulière. Ces formations rocheuses donnent naissance à des lacs tout aussi majestueux et c’est également la raison de cet article !

EL LAGO VERDE

El Lago Verde encore appelé El Charco Verde ou Charco de los Clicos est une lagune verte nichée au cœur de l’ancien cratère de la Montaña del Golfo, qui fut déformé suite aux éruptions de 1730. Son attrait? L’eau est totalement verte dû à la présence d’une quantité astronomique de micro-organismes, de soufre, et d’olivine, cette pierre précieuse qui émane de la cristallisation de la lave. Ce lac, d’une salinité plus importante que la Mer Morte (oui oui, vous ne rêvez pas), est le résultat de l’érosion du volcan et de l’immersion de l’océan en ces lieux. Pour visiter ce site naturel, il faudra prendre la direction de la ville El Golfo et vous garer dans le parking Al Mirador del Charco Verde. De là, vous pourrez effectuer une petite ascension de cinq minutes environ afin d’avoir une vue sur le lac d’en haut. Toutefois, si vous préférez, vous pouvez faire le chemin sur le sable pour découvrir au plus près cette merveille. Sachez cependant, qu’il est interdit de se baigner dans le lac. Il est d’ailleurs délimité, car il s’agit d’une réserve naturelle, mais rien ne vous empêche d’accéder à la plage El Golfo dotée de son sable noir. La baignade à la plage est elle aussi interdite compte tenu des forts courants sur la côte. Si vous voulez mon avis (et si vous êtes ici, c’est que vous le voulez), ce décor vaut vraiment le détour. Vous serez face à un contraste de couleurs que l’on ne voit pas tous les jours. De quoi, faire de belles photos souvenirs et de remercier la nature qui nous offre de somptueux présents!

Les couleurs de la roche sont folles ici

Le lac El Lago Verde
Ce contraste est dingue…

LE GREEN LAKE JR. EN FACE DE LA MONTAÑA BERMEJA

Non loin du village El Golfo, je vous invite à prendre la route en direction de la Montaña Bermeja. Pourquoi ? Elle offre tout simplement un panorama incroyable. Aussi, ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée la montagne « bermeja » qui signifie « vermillon ». En effet, vous adorerez découvrir sa couleur rougeâtre ainsi que son lac à proximité. Je parle ici du fameux Green Lake Jr. qui se trouve à côté de la plage en contrebas. En fonction des rayons de soleil, le lac arbore des tons bleu au vert. Ce lac est moins connu que celui pré-cité, mais mérite tout de même le déplacement.

A chemin de lave…

… Trésor trouvé ! La fameuse Montana Bermeja !

Le lac Green Lake Jr

…QUANT AUX PISCINES NATURELLES, JE VOUS LES PRÊTE UNIQUEMENT !

Je n’ai aucun scrupule à vous le dire : les piscines naturelles, je vous les prête uniquement! Il faut savoir que Lanzarote est connue aussi pour ces piscines naturelles, ces bassins d’eau de mer qui se sont formés au creux de la roche ou qui ont été aménagés dans certaines villes.

LOS CHARCONES

Los Charcones sont des piscines naturelles qui se trouvent au sud de l’île à une vingtaine de minutes en voiture de Playa Blanca. Il en existe plusieurs. Cependant, nous avons eu du mal à les trouver, car le chemin principal est sur un terrain privatisé et non-libre d’accès. Nous avons donc dû faire un détour. Mettez-le sur le compte de « faute à pas de chance » ou « ils n’ont pas le sens de l’orientation », je vous laisse juger! De ce fait, nous n’avons pas pu accéder à la plus connue et la plus grande piscine naturelle, c’est-à-dire, celle qui se trouve près des ruines d’un hôtel. Nous avons seulement vu celle qui est plus au nord qui se trouve à deux pâtés d’une entreprise de traitement des eaux. Paradoxe? Je ne saurais vous dire! Je tiens néanmoins à préciser que celle que nous avons vue me semblait dangereuse avec les courants forts de la mer à proximité et le chemin abrupt pour y accéder. Je ne vous déconseille pas l’expérience, mais disons que si votre temps est limité, il est préférable de faire autre chose.

PUNTA MUJERES 

Les piscines de Punta Mujeres sont définitivement celles que j’ai préférées. S’il y a un village que vous ne devez pas omettre dans votre parcours, c’est bien Punta Mujeres. Punta Mujeres est un village de pécheurs mignon comme tout, qui se trouve au nord de l’île. C’est une ville calme, non loin d’Arietta et de tous les musées phares de Lanzarote. Vous aurez la possibilité d’admirer ce pan de maisons blanches typique des lieux et parfois extrêmement bien fleuri comme la Casa Carmelina. Toutefois, ce que vous retiendrez surtout, ce sont les piscines naturelles de Punta Mujeres. Voici deux kilomètres de bassin délimité rien que pour vous que j’ose vous prêter. Allez-y, piquer une tête de ma part, vous m’en direz des nouvelles !

La Casa Carmelina

Maintenant que vous savez à quoi vous en tenir, sauriez-vous répondre à la question: Lacs, plages ou piscines naturelles, où iriez-vous en premier lieu?

Peut-être que vous les inscririez tous dans votre carnet, et en même temps, vous auriez bien raison !

Je vous attends en commentaire pour me le dire!

Retrouvez ici mes épingles de mon compte Pinterest.

Trotteusement vôtre,

Cindy

5/5 - (32 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *