Avez vous une « Bucket List » pour le voyage?

J’en suis intimement persuadée, nous avons tous une « Bucket List » ! Des souhaits qui nous sont chers et que l’on veut absolument concrétiser dans notre vie. Ce sont des buts que nous voulons atteindre ou avoir faits au moins une fois dans sa vie. Cela peut être quelque chose de totalement anodin et de basique ou quelque chose de beaucoup plus poussé et difficile à mettre en œuvre. Il n’y a pas de règles en la matière. Par exemple, dans ma liste personnelle, il y aurait le souhait suivant : « j’aimerais me remettre à la guitare ». Quelque chose de simple en soit, mais vous retrouverez également « j’aimerais parler espagnol couramment ». Cela s’avère plus ardu lorsque vous n’êtes pas dans un pays d’origine espagnol.

Figurez-vous que pour les voyages, c’est pareil. J’ai aussi une liste exhaustive de ce que j’aimerai faire au moins une fois dans ma vie. Comme je le dis assez souvent : « One Life« . On a qu’une vie, essayons donc d’en profiter au maximum. Je pense que je vais résumer en quelques points ce qui me tient réellement à cœur et que j’aspire totalement à faire. Je les ai numérotés, mais cela ne veut pas dire que je veux absolument faire le point 1 avant le point 5. Ils sont tous à concrétiser de toute façon. Je vous présente donc 20 points, parce qu’en écrivant cet article, je me suis aperçu que la liste peut être très longue (le but n’est pas de vous saouler) et que je peux en parler pendant des heures et des heures… Vous ne seriez pas prêts, vraiment!

C’est parti !

1 – Voir les aurores boréales

Pour ceux qui me connaissent (je bassine tout le temps mes proches avec ce point-là), il faut réellement que je voie les aurores boréales au moins une fois dans ma vie. Cela a failli se concrétiser l’année dernière car nous hésitions vraiment entre l’Islande et la Crète et si vous suivez mes aventures, vous savez quelle destination a gagné. L’appel de la mer a été plus fort, mais ce n’est que partie remise. J’y pense pour l’hiver prochain. Pourquoi je veux voir les aurores boréales? Parce qu’elles sont belles, quelle question! Les images que j’ai vues sur Internet montrent qu’elles ont l’air tout simplement magiques. C’est simple, le phénomène me fascine. Nous sommes de tout petits êtres devant l’immensité de la nature et cette singularité le prouve à chaque instant. Aussi, je pars tout le temps au soleil, j’aimerais pour une fois expérimenter un pays où il fait froid, me rouler dans la neige et profiter de ces moments féeriques.

Ce n’est pas trop beau? 🙂

2 – Fouler le sol de chaque continent

Si tu es un globe-trotteur, tu es censé foulé le sol d’une multitude de pays. Il me semble donc logique d’espérer un jour faire tous les continents. Je ne pense pas qu’il est possible de faire tous les pays du monde. Il me faudrait mille vies et un riche patrimoine, mais néanmoins, je me contenterai déjà d’avoir été dans chaque continent. J’ai pour l’heure fait l’Afrique, l’Asie, l’Amérique Centrale et l’Europe. Le reste ne serait tardé.

3 – Séjourner dans un Riad et se balader à dos de dromadaire

Un petit deux en un, vu qu’il s’agit de la même destination. Je l’ai déjà dit, le Maroc me fascine pour son architecture. Ce n’est pas pour rien qu’il figure dans ma liste de pays à visiter. C’est peut-être bête ou une envie insignifiante, mais j’aimerais vraiment séjourner dans un riad. Ce sont des maisons marocaines, généralement hautes de quatre étages qui renferment une architecture d’antan. Elles ont en leur centre, un point commun, un jardin typique des lieux agrémenté par des murs en céramique de milles couleurs. Il me semble aussi intéressant de faire une balade à dos de dromadaires dans des dunes de sable. Tout simplement parce que cela à l’air fun. Du coup, je viens de réaliser qu’il y a un point bis : J’en profiterais pour dormir en plein désert afin de profiter des étoiles à la nuit tombée. L’idée de faire trois jours dans le désert me séduit complètement. Retourner à l’état sauvage, être au cœur de la pénombre, profiter d’un coucher de soleil qui doit être majestueux sur les dunes et faire un repas au tour du feu non loin de nos tentes, me semble être une expérience hors du commun.

4 – Faire un road-trip en camping-car dans le nord de l’Europe

Cette idée est venue petit à petit. Je m’explique : la simple conception de faire un tour en camping-car m’avait déjà frôlé l’esprit. Après l’expérience de camping en Auvergne l’année dernière (dont d’ailleurs, il faudra que je vous parle), j’ai eu envie d’expérimenter la chose version camping-car. Toutefois, le projet s’est précisé quand j’ai lu le livre de Virginie Grimaldi – Il est grand temps de rallumer les étoiles (c’est un très bon livre que je vous conseille vivement). Pour ceux qui l’ont lu, vous comprendrez immédiatement le concept. J’aimerais donc partir de la France pendant une durée minimum d’un mois (mais je pense qu’il en faut en vrai, deux) et remonter par le nord en passant par des pays bien ciblés comme la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Danemark, la Norvège, la Finlande et la Suède. Je pense que le camping-car peut être sympa pour être en totale liberté de s’arrêter où bon vous semble et de profiter de cette vie nomade pour resserrer les liens.

5 – Voir les baleines en Norvège dans les îles Vesteralen

Si je pars du concept précédent et que j’arrive jusqu’en Norvège, il faudra que je réalise une excursion afin de voir les baleines. Cela doit être un instant mémorable que de contempler les baleines dans leur élément. C’est sûr, je ferais ce safari bleu unique pour voir les cachalots et les orques. Ce monde marin me laisse totalement béate.

6 – Me baigner au Blue Lagoon

Vous l’aurez compris, l’Islande fait définitivement partie de ma liste de pays à visiter compte tenu de tout ce que l’on peut y faire. Me baigner au Blue Lagoon me semble être un incontournable. La station thermale non loin de la capitale Reykjavik offre la possibilité de se baigner dans des sources d’eaux chaudes à 39 degrés qui contiennent énormément de minéraux très bons pour la peau. Elle permet donc de réguler les problèmes de peau comme le psoriasis. Pour ceux qui pensent qu’il s’agit d’eaux naturelles, détrompez-vous! Le Blue Lagoon a été formé à côté de la centrale électrique géo-thermale sous l’activité humaine. C’est en fait, le reliquat d’eau provenant de la station électrique. Avec des années de travaux et d’amélioration, nous avons actuellement un très beau spa aux couleurs turquoise grâce aux silices et aux algues bleues  qui le compose. C’est aussi, l’un des meilleurs spots pour voir les aurores boréales le soir.

7 – Prendre le téléphérique de Pain de Sucre et aller voir la statue du Christ Rédempteur au Brésil

Je rêve de faire ce voyage avec mes proches et plus particulièrement ma sœur (ne me demander pas pourquoi, j’ai décidé que ça sera avec elle, voilà!). Nous prendrions la direction de Rio de Janeiro pour une ultime ascension auprès du Christ Rédempteur et profiter de la splendide vue sur Rio. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une des sept merveilles du monde. Elle a donc tout son intérêt ici. Et vu que nous sommes déjà là, pourquoi pas prendre le téléphérique de Pain de Sucre, histoire d’avoir un beau panorama à couper le souffle. On le voit dans toutes les photos de Rio et bien évidemment, je ne louperai pas l’occasion d’avoir mes propres clichés.

8 – Faire un safari en Tanzanie et me baigner à Zanzibar

Pour ceux qui me connaissent, celui-ci est évident, une sûreté. C’est l’un de mes voyages ultime, à faire absolument. Je songe prochainement à le mettre en place. Depuis mon voyage au Kenya, je n’ai qu’une envie, continuer d’explorer l’Afrique. La Tanzanie serait, selon moi, le pays suivant sur la liste. Parce que j’ai vraiment adoré l’expérience, j’aimerais y faire un safari digne de ce nom dans l’un des plus grands parcs animaliers au monde, le parc national de Serengeti. Le cratère de Ngorongoro, le lac Natron, le mont Lengai et les cascades d’Engare Sero sont des incontournables qui seront également de la partie. Puisque le voyage est déjà si beau, je continuerai dans ma lancée avec la visite de Zanzibar et ses plages paradisiaques.

9 – Dormir dans un igloo en Finlande

S’il y a bien une chose qui m’a l’air fun, c’est bien celle-ci. Cela peut être à connotation enfantine, cependant, l’idée insolite de la chose me séduit. Si je vais en terres inconnues jusqu’en Finlande, quitte à y être, autant faire des choses hors du commun. L’un de mes proches l’a déjà réalisé et les photos étaient sublimes. C’est quelque chose qui se fait très bien en Laponie. Plusieurs chaînes hôtelières proposent la possibilité d’y séjourner.

10 – Faire un road-trip en Californie

C’est d’ailleurs le rêve de beaucoup de voyageurs. S’il y a bien un endroit où j’aimerais faire un road-trip, c’est en Californie. Il y a tant de choses à découvrir là-bas. Découvrir le Séquoia National Park ou encore le Parc Yosemite pour être au cœur de la nature. J’irai forcément voir les nuances violettes de la Pfeiffer beach. Cette plage est encore très méconnue et prendsdes tons violet au vert. Je veux aussi voir McWay Falls, une cascade sur une plage déserte et aller à San Francisco pour goûter à l’effervescence de la ville.

11 – Voir les chutes du Niagiara

C’est pour moi une merveille. Le bruit doit y être assourdissant et c’est tout ce que je veux. Non, pas devenir sourde, mais profiter de la beauté des lieux. La nature exerce son droit et c’est ce que j’aspire à contempler. Vous avez deux possibilités de les visiter, un accès par en haut, et un accès sur le bateau aux pieds des chutes. Si j’ai la possibilité d’y aller un jour, je ferai les deux et je pense que ça sera un grand moment. Ce sont les chutes du Niagiara tout de même!

12 – Apprécier le Jazz en Nouvelle-Orléans et goûter le Jambalaya

« The New Orleans, the best city ever »! Cette ville reflète la culture afro-américaine que je veux connaître, à laquelle on s’identifie sur certains aspects en étant noir. Cela n’est pas un terme péjoratif, loin de là. Je veux juste connaître l’essence de cette civilisation. C’est aussi pour cela que la Nouvelle-Orléans apparaît dans ma liste de destinations à explorer. Je veux pouvoir écouter du jazz dans les rues, me balader le long de la Frenchmen Street pour écouter du blues et me référer au slogan du Mississipi  » No Blacks, No Whites, just Blues… ». Ça sera l’occasion également de goûter à la cuisine cajun où les épices sont mises en avant. Po Boy, Jambalaya, ou encore Blackened fish sont des plats qu’il faudrait absolument que je goûte. Eh oui, je ne cesse de me répéter, la cuisine fait aussi partie de la découverte d’un endroit.

13 – Nager avec des dauphins

Un but facile à atteindre. Je pense que dans les pays exotiques, ce n’est pas un « goal » difficile à réaliser. Pourtant, pour l’heure, je n’en ai pas encore eu l’occasion. Je suis déjà partie en excursion pour aller voir les dauphins au nord du Carbet en Martinique (je vous en toucherai un mot, no fear) ce qui était déjà totalement grandiose. Néanmoins, je n’ai pas nagé avec eux. Du coup, c’est quelque chose auquel je souhaite remédier.

14 – Voir Canyon Antelope et le Yellostone

Quitte à faire tout ce parcours aux Etats-Unis, je continuerais en Arizona. Il me faut voir au moins une fois dans ma vie la beauté du Canyon Antelope. Ce dégradé d’orange qui donne vie au canyon porte bien son nom. En effet, son nom en Navajo (langue amérindienne) signifie « le lieu où l’eau coule à travers les rochers ». C’est purement l’impression que l’on a (en tous les cas sur les photos). Il me semble aussi évident d’aller visiter le parc du Yellostone. Moi qui suis attirée par toutes les choses inédites que Dame Nature nous a laissées comme cadeau, il me paraît inconcevable de manquer le super volcan et son parc plein de geysers.

15 – Me baigner dans une cenote au Mexique

Pourquoi le Mexique? Il y en a d’autres dans le monde, mais le Mexique est le pays qui détient plus de 5000 cenotes à lui tout seul, donc je maximise forcément mes chances d’en voir là-bas. Alors je vous préviens : je ne veux pas être forcément dans un trou bleu où je ne verrais même pas mes pieds tellement la densité serait importante (est-ce que vous sentez l’aventurière ici?) mais une petite cenote au Mexique aux eaux turquoise me convient amplement. Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, une cenote, comme le terme maya le désigne, est un « puits sacré », plus communément un gouffre rempli d’eau douce. Elles sont la continuité d’un effondrement ou d’une dissolution de roches calcaires où l’eau a trouvé son chemin. Elles regroupent plusieurs grottes souterraines et plusieurs rivières. Certaines sont très profondes comme celle de Zacatón qui atteint plus de 300 mètres de profondeur. Je ne ferais pas celle-ci, mais certaines cenotes dans la péninsule du Yucatan m’intéressent.

16 – Nourrir les éléphants dans un centre en Thaïlande et voir les îles Ko Phi Phi

Il est important que j’explique qu’il s’agit ici d’un rêve d’enfant. Hormis la Chine que je considérais comme mon pays préféré quand j’étais gamine (ne me demandez pas pourquoi, j’ai réfléchi longuement à la question et je me dis peut-être que c’est parce que j’adorais le film Mulan… voilà voilà), la Thaïlande est le deuxième pays que j’ai voulu faire. Je voulais absolument aller dans un centre pour secourir les tigres qui sont exploités et maltraités pour des fins illégales sur le marché noir et voir les îles Ko Phi Phi qui sont tout simplement sublimes. Mais le must du must, je voudrais voir dans un centre de refuge, des éléphants. Voir d’un peu plus près ces pachydermes et comprendre aux côtés des locaux comment ils vivent, les approcher, les nourrir serait grandiose.

17 – Errer dans les rues de New York

Vous me direz, celui-ci est assez simple à réaliser. Il faut juste prendre un billet, réserver un hôtel et hop, c’est parti pour la Big Apple. Je veux être au cœur de ces grands buldings du Times Square que l’on voit à la télé, héler un taxi et me rendre à Brooklyn ou manger sur un banc au Central Park. Des choses classiques quoi, mais qui restent à faire.

18 – Voir la grande muraille de Chine

Je vous l’ai dit, j’adorais la Chine en étant petite. Même si je n’avais pas de vraies motivations au départ, et vu que j’ai l’intention de partir en voyage encore et encore, l’idée a pu mûrir entre temps. Et pourquoi pas voir la Grande Muraille de Chine? C’est un lieu chargé d’histoire d’une longueur de plus de 6200 kilomètres. C’est la plus longue construction qu’il a été donné lieu de mettre en œuvre par l’homme qui s’étend jusqu’au désert de Gobi. Bien évidemment, je ne ferais pas les 6000 kilomètres, mais si je peux en voir un bout, c’est déjà pas mal.

19 – Aller au Japon et séjourner dans une maison japonaise

J’ai toujours eu envie d’aller au Japon. Au-delà du fait que la cuisine japonaise est excellente, la culture du Japon me fascine. Voir les fleurs de cerisiers, profiter de l’architecture des lieux et séjourner chez l’habitant, voici les prérequis pour mon voyage en ces terres. Comme le montre certains mangas animés, les japonais sont très respectueux de l’environnement et de l’ordre. J’aimerais également aller dans un temple pour acquérir une pleine zénitude (ce qui n’est généralement pas gagné chez moi), apprendre à méditer et trouver le fameux « ikigai », que l’on peut traduire comme la joie de vivre ou la paix intérieure.

20 – Aller aux Maldives et marcher sur du sable qui s’illumine

Au moins une fois dans ma vie, il faudra que j’aille aux Maldives. Certes, c’est la destination de rêve touristique à souhait. Oui, j’aimerais y aller, avoir un hôtel sur l’eau afin de voir les poissons passés juste sous nos pieds. Cependant, ce qui m’attire vraiment, c’est ce phénomène qui fait les plages scintiller d’un bleu électrique à la tombée de la nuit. Il est plus récurrent sur l’île de Vaadhoo mais vous aurez peut-être la chance de l’apercevoir à d’autres endroits aux Maldives. Il s’agit de micro-organismes, plus particulièrement des planctons luminescents. Ils s’activent sur le même principe que les lucioles, dès lors que les vagues touchent le sable. Le tout donne un spectacle totalement féerique.

Quand je regarde ma liste, je ne peux que constater que les points que j’aimerais faire tournent autour de trois sujets essentiels pour moi: la nature et ses éléments, les animaux, et la culture. Et vous, quelle serait votre Bucket List? J’attends avec impatience vos commentaires !! Faites moi rêver, il y a sûrement des choses invraisemblables que j’ai oublié.

4 réflexions sur “Avez vous une « Bucket List » pour le voyage?

  1. Bonjour chère blogtrotteuse,
    J’ai trouvé des points communs entre ta et ma bucket lists :
    Le road trip en Californie. Je me l imagine en camping car.
    Yellowstone et Antelope canyon auxquels je rajoute Bryce et Zion.
    J ai coché dans ta liste ce que j ai visité:
    Un Ryad à Marrakech qui je m’a pas emballé.
    Les Maldives, en croisière plongée. Magnifique.
    Les cenotes du Yucatan. En palmes, masque, tuba et mieux encore en plongée bouteille. Il y a des cenotes très peu fréquentés du côté de Merida. Ceux le long de la Riviera Maya sont bondés. Nager dans un cenote, c est magique.
    Le Japon, même sans loger dans un Ryokan. Dépaysement absolu. Vaut mieux apprendre le langage des signes avant. Peu de gens parlent l english, en plus les japonais sont très réservés.
    Et si tu cherches un endroit genre dernier paradis sur terre, je te suggère le Rajah Ampat dans la partie indonésienne de la Papouasie. Paysages grandioses sur terre et sous la surface de l eau.
    Je cite Jacques Brel :
    Je te souhaite des rêves à n en plus finir et la furieuse envie d en réaliser quelques uns.

    1. Wouaahhh merci pour ce commentaire hyper détaillé 🙂 Je note tous les petits endroits sympas que tu m’as définis et qui sait un jour, j’irai
      Je te souhaite également de continuer ces petits voyages magnifiques dans la mesure du possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *