Bruxelles, sous les lumières de fêtes de fin d’année

Si je vous dis que j’ai été dans la ville de la frite, de la bande dessinée ou encore de la bière? Vous trouvez où je suis? Eh oui, j’ai atterri à Bruxelles cette fois-ci. Comme je vous l’avais précisé dans mon dernier article sur la Belgique, nous avons fait un petit road-trip de quatre jours en ces lieux. Deux jours ont été consacrés exclusivement à Bruxelles. Cette ville est vraiment sympa à découvrir. Je pense que la meilleure période pour visiter Bruxelles est la fin d’année. Les décorations sont énormes, tellement que l’on se croirait dans un film de Noël. Les lumières scintillent de droite à gauche ce qui n’est pas pour déplaire, bien au contraire, cela ravira petits et grands. De quoi, vous laissez entrer dans cette euphorie des fêtes de fin d’année avant l’heure. Par contre il faut vous le dire, en Janvier, le froid n’ira pas de mains mortes avec vous. J’ai même investi dans des gants polaires, car cela devenait compliqué pour les photos. Si vous êtes frileux comme moi, venez couverts afin d’éviter le mal de crâne.

Pour moi, si vous envisagez de visiter la capitale, cela peut se faire dans un petit week-end de deux à quatre jours. La ville regorge de musées historiques et de galeries artistiques pour les fans d’art nouveau et une multitude de bars pour les « addicts » de bière. Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est cette ambiance festive à toute heure au plein cœur de Bruxelles, l’architecture de ces façades datant du XVème siècle et cette diversité de mets qui s’offrent à vous.

Que vous faut-il absolument découvrir sur place? Je sais, c’est forcément la question que vous vous posez. Pour moi, il y a quelque incontournables, les voici !

GRAND-PLACE 

Encore appelée Grote Markt en néerlandais, cette place est le cœur vivant de Bruxelles, « The place to be », vous ne pourrez l’éviter. C’est ici que réside toute l’effervescence de la ville, c’est un boute-en-train infini. La place se trouve au centre de huit rues adjacentes qui vous mèneront tout droit vers ces institutions monumentales. Vous aurez effectivement beaucoup de bars, de restaurants et de boutiques, mais le plus important est la beauté de la place en elle-même. En effet, vous arriverez devant quatre institutions fondamentales à l’histoire. Parmi ces édifices, vous aurez :

  • L’Hôtel de Ville, haut de plus de 90 mètres avec sa statue du Saint-Michel, saint patron de Bruxelles
  • La Maison du Roi qui est actuellement revisité en musée de ville. Elle renferme tous les trésors du lieu
  • La Maison des Ducs Brabant, un ensemble de sept maisons
  • Les Maisons des Corporations, chaque maison fait référence à un métier mis en avant comme par exemple la Maison Arbre d’Or qui est la maison des brasseurs ou encore la Maison Le Sac qui est la maison des ébénistes. Il y en a trente-deux au total.

Ce n’est pas pour rien que cette place est inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco et qu’elle est considérée comme la plus belle du monde par les plus grands comme Victor Hugo ou encore par Léon van Dievoet. C’est un lieu historique chargé en histoire. Il a été le témoin de beaucoup d’événements tragiques comme la décapitation des comtes d’Egmont et de Hornes, les bombardements de 1695 pendant la Guerre de la Ligue d’Augsbourg. Néanmoins, cela reste aussi un lieu important synonyme de concorde et de paix. C’est dans cet esprit que l’on y retrouve pour une commémoration tous les deux ans à la mi-août, le Tapis de fleurs qui orne toute la place avec plus de 500 000 bégonias, ou encore le sapin de Noel avec sa crèche grandeur nature.

Si je peux vous donner une idée, pour profiter pleinement de la place, mettez-vous au centre, et prenez le temps de regarder les mouvements de tous ces passants, de profiter des sujets majestueux qui s’imposent à vous. Cela est encore plus vrai pendant les fêtes de Noël. Pendant l’hiver, ils ont mis en place, ce que l’on appelle les plaisirs d’hiver. Vous ne saurez plus où donner de la tête entre toutes ces lumières : manèges, grande roue, marchés de Noël, et encore, le meilleur reste à venir…

L’Hôtel de Ville
Les Maisons des corporations
La Maison des Brabants en fond

La Maison du Roi à droite

THE SHOW MUST GO ON

Je parle de show parce que c’est là que réside toute la magie de Noël en ces lieux. Nous ne le savions pas, nous étions en train d’errer dans la rue au Beurre (ils ont de drôles de nom de rues, mais j’adore), lorsque nous avions décidé de revenir sur la Grand-Place. Et d’un coup, tout le monde s’arrête et se regarde. On commence à comprendre qu’il va se passer quelque chose, mais nous ne savions pas encore quoi exactement. C’est à partir de ce moment où les lumières commencent à danser de toutes les couleurs en rythme (assez funky d’ailleurs), sur toutes les façades emblématiques. Ce show dure huit minutes, vous en prenez plein les yeux, un petit régal. En fait, ces illuminations brillent toutes les trente minutes, si vous y allez un vendredi ou un samedi. Le reste des jours, le spectacle prend forme toutes les heures. Vous avez la possibilité d’en profiter généralement du 30 Novembre au 5 Janvier de l’année suivante et de 17h à 22h. Ne le ratez pas!

DE LA BD AU STREET-ART

Bruxelles, vous le savez, est la ville de la bande dessinée. C’est ici qu’émerge notre petit Tintin, les Schtroumpfs ou encore Lucky Luke. Qui n’a jamais eu un agenda Boule et Bill? J’étais la première à les collectionner. Les Belges en ont fait de la BD leur fierté et c’est tout à leur honneur. Ce que j’ai aimé par-dessous tout, c’est de me balader dans les rues de Bruxelles où l’art nouveau à toute son importance. Il y a du street-art sous toutes ses formes. Ils sont parfois représentatifs des mœurs de la société par l’expression d’une liberté d’aimer à sa guise, des idéaux bien précis, et tantôt bercés ou rythmés d’humour, de représentations délirantes. Voilà la magie de Bruxelles, j’ai donc fait des pieds et des mains pour les découvrir.

ET UN PEU PLUS LOIN

Nous avons voulu voir quelques incontournables une fois sur place. Nous avions entrepris d’aller au Musée du chocolat, toutefois, il y avait plus d’une heure de queue (dans le froid, le contexte est très important ici) donc nous avons rebroussé chemin. En continuant par la rue au Beurre, vous aurez à votre disposition toutes les boutiques de chocolat comme Leonidas ou encore Elisabeth et de bières à gogo pour atterrir sur le Marché de Noël devant l’église St-Nicolas. N’hésitez pas à errer aussi à Stalingrad et Sablon, deux quartiers très sympathiques où vous trouverez la place de la Chapelle en leur centre.

Nous n’avons pas fait l’impasse sur la tradition, nous avons aussi été voir le Manneken Pis. C’est une fontaine d’un petit garçon nu qui urine. Elle se trouve à la rue 1000 Bruxelles, à deux pas de la Grand-Place. Alors, je préfère vous le dire honnêtement, si vous y allez, attendez-vous à une flopée de touristes. Aussi, il est très petit, on parle d’une statue de bronze de 55 centimètres. Il est aussi revêtu pendant les commémorations ou fêtes importantes. J’ai cherché à comprendre l’attrait pour cette statue, car vous la retrouverez partout sous toutes ces formes : vos souvenirs, en chocolat ou en carte postale. Verdict? Il est le symbole de l’humour décalé des belges, il représente quelqu’un de libre de faire ce dont il a envie, quelqu’un d’espiègle et de joueur. Apparemment, les belges s’identifierait à cet état d’esprit? Cela reste à confirmer! Il existe aussi une version féminine, le Jeanneke Pis, beaucoup moins connu.

Mon regret lors de ma visite est de ne pas avoir eu le temps de faire le musée de la BD et l’Atomium. Au final, j’ai été malade (les joies du voyages hein!) et nous avons pu faire qu’une journée en ces lieux. Si vous avez pu faire d’autres découvertes importantes à Bruxelles, n’hésitez pas à me le mettre en commentaires, qui sait, j’y retournerai sûrement un jour…

2 réflexions sur “Bruxelles, sous les lumières de fêtes de fin d’année

  1. Lecture très enrichissante, de très belles photos qui donnent envie s’évader en Belgique pour visiter Bruxelles  » ville de bandes dessinées » c’est une chose que je ne savais pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *