La Cascade Couleuvre, l’une des plus impressionnantes de la Martinique

Je vous ai dit que la Martinique a beaucoup de choses à offrir. Si vous êtes un amoureux de la nature, vous êtes définitivement à votre place. Oui, il existe plein de cascades accessibles en Martinique. Le meilleur moyen de découvrir les joyaux de cette île est de faire des randonnées. Ce n’est pas pour rien que je vous l’expliquais dans mon article sur les activités à faire en Martinique. Après, les bassins de Grand’Rivière, je suis dans l’obligation de vous parler de la Cascade Couleuvre. Une pépite qui se trouve dans le nord de la Martinique, et plus particulièrement au Prêcheur.

Le Prêcheur est une commune que j’affectionne tout particulièrement (un peu comme les trente-trois autres communes de la Martinique, d’ailleurs hein!). Si vous n’avez toujours pas compris que mon île, je l’aime, ce n’est pas ma faute! Néanmoins, même si je les aime toutes, ces villes, s’il y a bien un lieu où je fais une halte à chaque fois que je viens en Martinique, c’est bien au Prêcheur. Pourquoi? ça fera l’objet d’un autre article plus tard, promis ! On a dit que l’on parle de cascade aujourd’hui, donc cascade, il y aura ! Vous êtes prêts?

LA RANDONNÉE EN ELLE-MÊME

Il vous faudra dépasser la magnifique Anse Céron au Prêcheur et son Zamana, cet arbre à pluie majestueux qui pourrait vous penser à une forêt enchantée. Continuer votre route en direction de l’Anse Couleuvre. Oui, la route est étroite alors faites attention, mais cette balade vaut clairement le détour. Vous n’êtes pas encore arrivés, que vous pourrez profiter d’une nature riche et diversifiée, bien sûr pour ceux qui ne conduisent pas, hein! Au bout de quelques virages, il sera l’heure de commencer cette randonnée. Il s’agit d’un parcours d’une heure et trente minutes à deux heures, relativement accessible à tous. On parle d’un parcours de 3.2 kilomètres aller-retour. Pourquoi faire la randonnée de la Cascade Couleuvre ? Parce que l’on est ébahi toutes les deux minutes. À aucun moment, elle ne vous laisse vous ennuyer. Vous irez de découverte sur découverte. Si vous êtes un herboriste en herbe, vous serez dans votre petit cocon, entre la découverte du châtaignier tahitien, cet arbre avec des racines surprenantes ondulées qui peuvent prendre de jolies formes, des fromagers, ou encore des figuiers étrangleurs, vous serez dans votre élément. Eh oui, la randonnée donne la possibilité de découvrir une flore débordante que vous ne côtoyer pas dans votre quotidien.

Mais hormis la flore qui est incroyable, il ne faut pas oublier un détail phénoménal. C’est ici, que l’on retrouve l’espèce endémique des Matoutous Falaises, plus communément appelés les mygales de la Martinique. C’est une variété d’araignées que vous trouverez nulle part ailleurs. Il existe deux variétés, l’une bleue, l’autre rouge. Regardez donc bien ou vous mettez vos mains et vos pieds. Par définition, en Martinique, il faut éviter de toucher les arbres que vous ne connaissez pas. Certains peuvent être dangereux comme le Mancenillier que l’on les délimite généralement avec un marquage rouge, mais tout de même. Ce n’est pas le lieu où vous pouvez les trouver, mais j’attire votre attention de manière générale sur votre sécurité!

Pour en revenir à nos araignées vénéneuses, je ne suis pas arachnophobe, mais je peux vous dire que dans cette situation, le zoom de mon appareil photo a été très utile. Elles peuvent être bien grandes. Je ne me suis, bien évidemment, pas approchée, hein ! Vous connaissez l’expression en Martinique qui dit « Krapon ka viv lontan », qui signifie mot à mot que « les peureux vivent longtemps ». Autrement dit, ce n’est certainement pas moi qui allais prendre le risque d’avoir une araignée géante sur l’épaule. D’ailleurs, je n’ai pas compris ceux qui se sont approchés pour faire des selfies, ils n’ont apparemment jamais vu de films d’horreur. Son venin n’est pas mortel, mais quand même ! Bref, je m’égare! Vous l’avez compris, cette randonnée regorge d’animaux endémiques, de paysages hors du commun, et d’arbres mythiques autant les uns que les autres.

le fameux Zamana
L’Anse Céron

Est-ce que tu as remarqué l’araignée ici?
Il vit dangeureusement à mon humble avis…

Le Châtaignier Tahitien

Tu l’as compris, emmène un appareil avec zoom, ça aide !

LA CASCADE ET LE BAIN DE LA RÉCOMPENSE

Sachez que vous ne verrez pas qu’une seule cascade le long de votre randonnée. Eh oui, avant d’atteindre l’ultime cascade, vous verrez ses voisines, je dirais même « ses petits ». Oui, tout au long du chemin, vous pourrez faire trempette dans de nombreux bassins. Toutefois, même si ces coins d’eau sont un pur bonheur pour vos mirettes, le clos du spectacle reste la grande et majestueuse Cascade Couleuvre. C’est la plus grande de l’île avec ses 120 mètres de hauteur, même si son débit n’est pas le plus impressionnant. C’est à ce moment que l’on se dit que Dame Nature a fait des merveilles. Une eau limpide nichée au cœur d’une forêt verdoyante. Vous pouvez décider de prendre un bain dans le creux qui s’est formé au pied de la cascade, mais pour les plus audacieux (comme moi) je vous préconise un petit bain glacé directement sous les « jets de la cascade ». Après une heure et trente minutes de marche, croyez-moi, vous ne vous ferez pas prier longtemps. Un jet qui vous masse, on se croirait limite au spa!

Voyez par vous-même, je vous laisse avec un petit récapitulatif de cette journée.

UN REPOS MÉRITÉ À L’ANSE COULEUVRE

Imaginons que vous ne soyez pas satisfaits de cette découverte (bien que j’en doute très fortement), une fois revenu au point de départ de la randonnée, il vous reste l’option de prendre la direction sur votre gauche, vers l’Anse Couleuvre. Il vous faudra marcher environ cinq minutes pour atteindre cette plage mythique de sable noir qui vous donne cette sensation d’être isolé sur une île (bien que ce soit le cas). Vous passerez d’abord près d’une ancienne habitation sucrière et cacaoyère, l’habitation Couleuvre dont il reste les vestiges. Je dois tout de même vous le dire, cette plage est très connue des touristes, donc vous ne serez jamais seules ou alors très rarement. N’empêche, cela ne vous empêchera pas d’en profiter.

L’habitation Couleuvre

5/5 - (31 votes)

4 réflexions sur “La Cascade Couleuvre, l’une des plus impressionnantes de la Martinique

    1. Merci 😁. En même temps, ce n’est pas difficile. Elle est tellement belle à découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *