Les Chutes du Niagara, un spectacle saisissant que je n’oublierais jamais

Article mis à jour le 31 janvier 2024

Assourdissantes, époustouflantes, grandioses, hallucinantes, sensationnelles, et émouvantes! J’ai encore pas mal d’adjectifs pour les définir, tant elles sont surprenantes. Mais je dirais que ce sont les six mots qui ont traversé mon esprit dès que je les aient vues. Les Chutes du Niagara, pour ceux qui me connaissent, vous savez que c’était un point essentiel pour moi. Je rêve d’y aller depuis petite. Alors dès que l’occasion s’est présentée, il était sûr que je n’allais pas la louper. Bien évidemment, il était inconcevable de faire un séjour à Toronto et ne pas m’y rendre. Et d’ailleurs, il en est de même pour vous. Si vous faites une escale dans les parages, vous avez obligation d’y faire une halte. Vous voulez que je vous dise pourquoi? Je suis sûre qu’après cet article, votre sac à dos sera prêt !

LES CHUTES DU NIAGARA

Encore appelées Niagara Falls, les chutes méritent totalement le fait que l’on les appelle la huitième merveille du monde. Même si ce surnom n’est pas officiel, on doit reconnaître que le spectacle naturel est tel qu’elles n’ont pas volées ce pseudonyme. Ici, nous sommes totalement au centre de la frontière entre les Etats-Unis et le Canada. La Rivière Niagara fait la liaison entre le Lac Ontario et le Lac Erié. En réalité, vous pourrez distinguer les chutes américaines et les chutes canadiennes. Il y a en somme, trois chutes:

  • Les Chutes du Fer-à-Cheval ou Horseshoe Falls qui doit son nom à sa forme d’arc. Elles se trouvent dans la partie canadienne.
  • Les Chutes du Voile de la Mariée ou Bridal Veil Falls qui doit son nom à sa ressemblance avec un voile de mariée, se trouve aux États-Unis
  • Les Chutes Américaines ou American Falls, qui portent bien son nom vu qu’elles se trouvent aux Etats-Unis.

Le décor est sublime et vous pouvez facilement prendre des heures pour contempler le décor. Des bancs sont à votre disposition le long d’allée si une pause est de rigueur. Mais si vous avez envie de profiter à fond de ce panorama, vous pouvez le faire avec les activités à proximité des chutes.

Ici, on aperçoit les chutes américaines ! Eh oui, ce sont les États-Unis en face…
et voici les Chutes du Canada…

ACTIVITÉS ET EXCURSIONS

Si vous souhaitez profiter au maximum, il faut prévoir à minima votre venue en ces lieux. En effet, j’y suis allée en milieu de semaine en début du mois de novembre. Par conséquent, certaines activités n’étaient pas ouvertes. Voici les attractions que vous pouvez faire aux abords des chutes :

  • la Tyrolienne : Vous voulez avoir l’impression de voler tout en regardant les chutes? C’est possible. À 70 kilomètres heures, quatre tyroliennes vous permettent, sur une longueur de 67 mètres, d’avoir un panorama imprenable sur les chutes. Après un billet à 84 dollars soit 59 euros, cette attraction est ouverte toute l’année et toute la semaine. Même s’il n’y a pas grand monde en hiver. N’hésitez pas à demander
  • le Bateau : Si votre rêve est d’approcher les chutes d’en bas, vous pouvez le faire avec le bateau. Plusieurs compagnies proposent des excursions pour vous rapprocher des gorges du Niagara. La plus connue est Whirlpool Jet Boat Tours. L’excursion dure entre 20 à 45 minutes pour la somme de 57.2 euros pour un adulte ou 34.8 euros pour un enfant de 6 à 12 ans. J’attire cependant votre attention : les bateaux ne sont pas disponibles en semaines en plein mois de novembre. Les excursions sont réalisées seulement le week-end. Par conséquent, je n’ai pas pu en profiter d’où l’importance que vous regardiez à deux fois avant votre départ.
  • Table Rock Centre : Ce bâtiment historique a été transformé et accueille plusieurs boutiques et restaurants en son sein. Vous pouvez d’ailleurs y acheter les billets pour Behind the Falls. Aussi, n’hésitez pas à mon d’un étage, vous aurez une vue en hauteur des chutes, tout en restant au chaud. Et oui, il peut faire froid aux chutes!
  • Behind the Falls : Comme son nom l’indique, vous pouvez marcher derrière les chutes. Oui, je vous rassure, c’est totalement sécurisé. La visite prend entre 30 et 45 minutes. Le ticket est de 23.50 dollars, soit 16 euros. Je n’ai pas pu faire cette excursion, mais je me rattraperai une prochaine fois.
  • Niagara Helicopters : Vous pouvez être dans les airs car beaucoup de tours touristiques proposent des offres exceptionnelles. C’est le cas de Niagara Helicopters, qui pour la somme de 149 dollars soit 104 euros, vous permet de regarder les chutes du ciel pendant 12 minutes.
  • Skylon Tower : Vous l’avez vu, il y a plein de manières de voir les chutes d’en haut. La Skylon est la dernière possibilité que vous avez. La Tour est haute de 233 mètres ce qui vous permet d’avoir une belle vue sur les cours d’eau. Vous pouvez y rester jusqu’à 23h. Si d’ailleurs, vous souhaitez passer la journée et la nuit là-bas, le billet vous coûtera 17.50 dollars soit 12.30 euros. Sinon, pour un billet classique à l’observatoire, cela sera de 14.5 dollars soir 10.17 euros
  • Et pourquoi pas une visite privée : Vous avez aussi la possibilité de réserver une journée pour 4 personnes minimum de façon privatisée. L’opérateur ToNiagara Tours vient vous récupérer à Toronto pour parfaire votre journée.

LES CHUTES SOUS LES FEUX DES PROJECTEURS

Ne partez pas tant que vous n’avez pas vu les illuminations des chutes. C’est le spectacle, le clos de votre visite à ne pas louper. Eh oui, le show continue et qu’est-ce qu’il est beau! Ça a été mon moment préféré de la journée. On peut facilement les admirer pendant des heures. Chaque soir, les chutes se parent de leurs plus belles couleurs. Tantôt rouges, tantôt vertes ou bleuâtres, ces couleurs ne font que sublimer la merveille pour un show qui dure toute la nuit. Les horaires des illuminations varient en fonction du mois. Pour savoir à quelle heure vous pouvez les admirer, je vous transmets le lien du site : https://www.niagaraparks.com/events/event/falls-illumination

Les feux d’artifices, eux, se font à une période bien spécifique :

  • du 9 Novembre au 25 Janvier (j’y ai été le 3 Novembre, imaginer ma déception), les lumières danseront dans le ciel chaque vendredi à 21h
  • du 22 au 30 Décembre : tous les jours à 21h
  • La Veille du Jour de l’an : deux spectacles à venir à 21h et à minuit

COMMENT ALLER AUX CHUTES ?

Vous avez plusieurs solutions qui s’offrent à vous. Je dois reconnaître  que si vous résidez à Toronto, le plus commun est de louer un véhicule pour être libre de ses moyens. Niagara Falls se trouve en moyenne à deux heures de route. Vous pouvez faire l’aller-retour dans la journée, mais comme je le suggère plus tôt, il est préférable de faire deux jours sur place pour profiter de toutes les activités annexes. Vous pouvez y aller en train également. Votre trajet prendra alors naissance à Union Station pour Burlington Go. Il faut compter environ une heure pour s’y rendre, puis prendre le bus numéro 12 pour une 1h30 de route. En somme, il faut compter un chemin d’à peu près 3h.

OÙ DORMIR ?

Oui, vous pouvez aller aux chutes en une journée et revenir chez vous, mais honnêtement, je vous recommande de dormir sur place pour jouir des illuminations la nuit et d’un temps plus ample pour faire vos activités. Si en plus, de dormir sur place, vous pouviez profiter d’une vue imprenable sur les chutes? Ça ne serait pas de refus ? Hein! Énormément d’hôtels vous proposeront cette opportunité. Si vous ne saviez pas où aller, je vous recommande le Radisson Hotel. La litterie et le personnel sont d’une qualité hors normes, mais surtout, la vue est vraiment superbe. Mieux que la Skylon, vous voilà à quelques mètres des chutes et vous pouvez jouir d’une vue exceptionnelle à n’importe quelle heure. Vous pouvez profiter du spectacle tard le soir, mais aussi du lever de soleil. Vous aurez l’incroyable sensation de pouvoir toucher les nuages, croyez-moi !

AUX ALENTOURS DES CHUTES

Ne vous arrêter pas aux chutes, cela serait dommage. Il y a effectivement plein de choses à faire dans les environs. Si vous avez du temps devant vous, débutez votre escapade par Niagara On The Lake. C’est une petite ville fleurie qui se situe à une vingtaine de minutes en voiture des chutes. C’est d’ailleurs la première capitale de l’Ontario. Elle est très connue et arbore des allures d’autrefois avec ses maisons victoriennes. Les maisons datent des années 1900, du coup la ville a un réel attrait historique avec ces anciens cafés ou encore sa plus vieille pharmacie. On la surnomme la « plus jolie ville du Canada ». Plusieurs artistes y ont foulé le sol tel que William Kirby, noveliste et éditeur de Niagara Mail. Si vous vous promenez dans les rues, vous aurez l’occasion de voir sa maison qui a été réhabilitée. Longez Victoria Street pour un décor vraiment charmant jusqu’aux abords du lac. Profitez aussi des nombreuses fermes dans les environs car c’est une aubaine pour les fruits et légumes que vous pouvez cueillir vous-même. Une balade gustative à pleins nez. Si l’idée de saliver vous tente, vous pouvez aussi faire des dégustations dans des vignobles. Eh oui, à Niagara on the Lake et dans ses alentours, nous sommes au paradis du vin. De quoi, s’imprégner de la culture des lieux, dans tous les sens du terme.

LE SAVIEZ-VOUS ? FUN FACTS

  • La première personne qui a sauté dans les Horseshoe Falls est Sam Patch, c’est également la première personne a avoir survécu en 1829
  • La première personne à avoir fait l’excursion au sein d’un tonneau en 1901 en quête de gloire et fortune est un professeur de 63 ans. Elle y est descendue avec son chat.
  • Essayer de franchir les barrières est totalement dangereux. D’ailleurs, vous retrouvez les panneaux un peu partout aux alentours des chutes. Pour dissuader les plus fous, le gouvernement a fixé l’amende à 10 000 dollars. Et oui ça calme tout de suite.
  • Les chutes seraient vieilles de 12 000 ans. Et pourtant pas une ride! Elles sont tout simplement fortes, ne cherchez pas !
  • Les chutes sont connues non plus pour leur grandeur, mais surtout pour le débit d’eau qui est déversé soit 2800 mètres cube par seconde. Ce détail, fait d’elles les puissantes de l’Amérique du Nord
  • La couleur verte de l’eau provient des 60 tonnes de minéraux que l’eau fouette chaque minute.
  • On illumine les chutes le soir depuis 1860. Les lumières Bengel avaient été installées pour la venue du Prince Galles. Au début, les illuminations étaient uniquement pour des événements spéciaux ou des venues royales. Depuis 1925, Niagara Falls Illuminations Board a été inventé
  • Les chutes produisent à elles seules 4 millions de kilowatts d’électricité qui alimentent en partie l’Etat de York
  • Surnommé le miracle des chutes du niagara, Roger Woodward est le garçon de 7 ans qui a survécu après être tombé par dessus les Chutes du Fer à cheval avec seul protection un gilet de sauvetage. Il a été récupéré dans les bassins tourbouillonnants
  • À cause de l’érosion, elles sont censées disparaître dans 50 000 années dans le lac Erié

Un petit récap en images?

Allez-y maintenant? Au moins, vous êtes sûrs de ne pas les louper !

Trotteusement vôtre,

Cindy

 

5/5 - (31 votes)

En savoir plus sur Carnet de Voyage d'une Blogtrotteuse

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

2 réflexions sur “Les Chutes du Niagara, un spectacle saisissant que je n’oublierais jamais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *