Plaka, un oasis d’une bleutée renversante au cœur des montagnes

Je suis dans l’obligation de vous parler de Plaka car cette ville est bien méconnue à mon sens. Elle fait pourtant partie des incontournables pour moi, c’est indéniable ! Nous l’avons découverte facilement. En vrai, nous avions comme projet de découvrir l’île de Spinalonga et sa forteresse. Nous étions tellement bien à Plaka que nous avons décidé de faire l’impasse sur Spinalonga et son île. Enfin, nous l’avons aperçue de loin, ce qui n’est pas si mal en soit. Spinalonga est une forteresse anciennement créée pour protéger Elounda et principalement son quartier Olous, la ville disparue. Elle a été construite en 1579 par des Vénitiens. Elle en conserve donc tous les charmes architecturaux d’antan d’où l’attrait.

J’ai été littéralement happée par la tranquillité de Plaka. On y vient généralement pour faire une halte, avant de prendre le bateau pour l’île. Aussi, les habitués y viennent pour profiter de la plage. Si vous souhaitez vous éloigner de la cohue des lieux touristiques, c’est l’idéal. Elounda, qui se trouve à dix minutes en voiture, est bondée de monde comparativement à elle. On prend donc le temps d’errer dans ses rues, d’apprécier les saveurs locales ainsi que découvrir l’artisanat bleu du paysage en douceur.

Avant de profiter de Plaka, nous avons sillonné dans des villages à mille lieues de là, au cœur de la montagne.

ON THE ROAD

Pour vous donner le contexte, nous sommes partis de notre Hôtel Esperides Resort and Spa à Koutouloufari. De là, nous avions cinquante minutes de voiture pour arriver à bon port. Cela nous a fait traverser les plus hauts plateaux et des kilomètres de vergers aux creux des vallées et de plaines parfois arides. Nous avons foulé le sol de Neapoli et Fourni, des petits villages traditionnels plein de charme. Fourni, elle, est connue pour son site archéologique. En effet, elle contient l’une des nécropoles les plus anciennes de l’époque minoenne que vous pouvez visiter. Dans ces villages, il n’y a aucune trace de modernité, tout est laissé à l’état pur. Portes en bois avec les marques du temps, murs chancelants avec des lierres grimpants, certaines maisons s’apparentent à de la ruine pourtant, on y retrouve l’âme des paysans. Ce sont de vieux villages qui coexistent et d’où il y a une forte communauté agricole et campagnarde. Un peu plus loin, vous arriverez sur les hauteurs de Plaka. Je pense qu’à partir de là, vous serez tellement captivés que vous ferez comme nous : s’arrêter au bord de la route pour profiter de la vue et prendre de l’air à plein poumons. Vous aurez un beau panorama sur l’île Spinalonga et ses alentours. C’est ici, que nous avons compris que ces vacances en Crète seront de bonnes augures et pleines de surprises.

La Crète, c’est aussi énormément de villages nichés aux creux des montagnes

En crète, vous verrez beaucoup de maisons perchées de la sorte. Niveau tranquillité, j’imagine qu’il y a pas mieux

Des montagnes à perte de vue

Ici, on surplombe Plaka avec l’île de Spinalonga au milieu

A LA DÉCOUVERTE DE PLAKA

Ce qui nous a attirés au premier abord, c’est sa plage : une longue plage de galets qui scintillent au soleil, une eau translucide et bleue à température ambiante, un arrière-plan impressionnant avec cette montagne aux couleurs ocre. C’était devenu une évidence, il fallait y faire une halte et se baigner. Armés de nos masques et tubas, nous avons pu constater que les poissons qui ne se voient pas à l’œil nu, sont par milliers ici. Un plaisir donc de découvrir cette faune si dense. Par contre un petit conseil, prenez des chaussures aquatiques, car aussi belle soit-elle, la plage ne connaît pas un grain de sable. Il n’y a que des galets, beaux certes, mais dans l’eau un peu moins. Bonjour la glissade pieds nus! Rassurez-vous, j’ai pu me rattraper à chaque fois sans me blesser !

Après cette bonne entrée en la matière, nous en avons voulu plus. Pas rassasiés de notre découverte, il nous fallait aussi connaître le cœur de Plaka. Nous avons pris la direction de l’embarcadère. Honnêtement, c’est un endroit sympa à découvrir où l’on peut se balader tranquillement. Il y a quelques petits restaurants histoire de becqueter un morceau en ayant un panorama splendide. Pour notre part, nous avons choisi de nous remplir la panse au Restaurant Bar Epico. La balade se poursuivant, c’est ici que tout l’attrait de mon article prend forme. Vous comprendrez la signification de mon titre. Hormis les murs grisés des bâtisses, en effet, tout est bleu, littéralement! Avez-vous déjà vu une ville bleue? Même les boutiques sont bleues et présentent des sujets bleus tout cela auprès d’un décor mirobolant avec la mer et ses nuances azurées.

6 réflexions sur “Plaka, un oasis d’une bleutée renversante au cœur des montagnes

  1. Je n’ai jamais vue une mer d’un bleu comme cela c’est magnifique ça donne envie de se baigner d’autant plus on a l’impression que la mer est endormie c’est très apaisant pour celui qui veut en profiter.

    1. Il faut y aller, quand cela sera possible bien sûr… Moi, après la Crète, j’espère pouvoir visiter d’autres îles qui m’ont l’air tout aussi sublimes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *