Honfleur, pour un patrimoine haut en couleur

Cette année l’oblige, nous avons dû faire des concessions sur nos escapades. Il y avait pleins de contrées au menu comme le Canada, la Namibie et j’en passe, mais nous avons dû composer autrement. Afin de préserver notre santé, j’ai fait le choix de rester en France et j’espère que vous aussi?!! Et cela ne m’a pas déplu.

Toujours friands de partir à l’escapade, ma moitié et moi, nous avons mis le cap, direction toute vers la Normandie dans le Calvados. Partir pour une promenade pleine de promesse le temps d’une journée ensoleillée, c’est bien le style de week-end que nous aimons. Nous nous laissons généralement vogué vers de nouveaux horizons sans but, aucun, si ce n’est, errer à notre guise dans un univers inconnu. Honfleur en a fait les frais. C’est une ville que j’ai particulièrement aimé découvrir en France. Pour y aller, il vous suffit de quitter votre enclos et de rouler deux heures et trente minutes, si vous habitez aux abords de Paris. Ici, je décris un patrimoine haut en couleur, tout simplement car cela est véridique. Il y a tant de musées et structures historiques en ces lieux qu’il est pour moi, important de les découvrir. Néanmoins, Honfleur ne s’arrête pas uniquement à l’héritage culturel qui la compose. En effet, ce n’est pas pour rien que celle-ci a le label de ville fleurie. C’est une ville mignonnette à souhait avec des quartiers qui arborent un style pittoresque et des saveurs locales qui lui sont propres.

Si vous êtes de passage, et que ne vous ne savez quoi prioriser lors de votre séjour, j’ai bien évidemment la solution pour vous. De quoi faire un détour à des endroits bien précis!

HONFLEUR, UN DOMAINE HISTORIQUE AVANT TOUT

On ne peut pas le nier, l’histoire est présente à chaque instant, dans chaque ruelle et dans recoins de cette ville. Certes, vous pouvez toujours commencer votre visite par les musées emblématiques comme le Musée de la Marine ou le Musée d’Eugène Boudin, grand défenseur de l’art, seulement, je vous propose d’abord de vadrouiller au cœur du site.

LAVOIRS ET ÉGLISES

Si vous optez pour la balade à pied, vous ne pourrez manquer à l’entrée de la ville, les multiples lavoirs et puits qui ornent le lieu comme le lavoir à la Rue de la Foulerie construit en 1624. Ce lavoir est juxtaposé directement à un édifice important, l’église Saint-Léonard. Saint Léonard, le saint patron des prisonniers est mis à l’honneur par l’implantation de cette église dans le Faubourg. Toutefois, ce n’est pas la seule église qui régit le lieu. En effet, vous trouverez un peu plus loin, à la Place Sainte-Catherine, l’église Sainte-Catherine et son clocher. Elle est dédiée à la Sainte-Catherine d’Alexandrie et construite essentiellement en bois. Créée une seconde fois en 1468, l’église se distingue par son style ogival. La première nef date d’après la Guerre des Cents Ans et la deuxième n’est construite qu’au XVIe siècle. En face d’elle, son clocher, qui est actuellement restauré, laisse place à un musée depuis 1959. Si vous êtes passionné par l’architecture de ces églises, vous avez encore la possibilité de voir l’Eglise Saint-Etienne réhabilitée en musée et la Chapelle de l’Hôpital avec son phare.

Le Lavoir de la Rue de la Foulerie
Eglise Saint Léonard

Eglise Sainte-Catherine

… et son clocher

LE VIEUX HONFLEUR…

Jusque-là, nous avons erré dans la partie modernisée de Honfleur. Le vrai attrait pour moi de la ville est un peu plus loin, dans ce que l’on appelle communément le Vieux-Honfleur. C’est ici que l’architecture est sans pareil et laisse s’immerger de ce que l’on pu être les lieux, il y a quelques centaines d’années. On fait, sans faute, un retour dans le passé avec ces rues pavées, ces maisons en ardoise, ces charpentes en bois formant un colombage de toutes les couleurs, et ces briques rougeâtres. Pour découvrir l’ossature de cette région, prenez la ruelle à droite du Musée de la Marine sur le Quai Saint-Etienne. Vous arriverez sur la Rue des petites Boucheries qui est totalement emblématique et ne vous laissera pas indifférents. Ici, on est au plein cœur du quartier de l’Enclos, fortifié jusqu’au XVIIe siècle. Vous retrouverez la Cour de Roncheville qui abrite dorénavant de nombreuses galeries d’art ou les greniers à sel classés comme monuments historiques.

Eglise Saint Etienne et aussi Musée de la Marine

La Rue des Petites Boucheries

…ET SON VIEUX BASSIN

Si vous avez besoin d’une pause, il faudra vous rapprocher du port et du Vieux-Bassin. Il est devenu un endroit très prisé des restaurants et commerçants. Il y règne une essence festive. Autrefois appelé Havre du Dedans, il a été créé en 1681 pour devenir le lieu d’ancrage de la ville. Aujourd’hui, il demeure le lieu incontestable à voir et surtout de nuit avec toutes ses lumières reflétant sur l’eau. L’un des meilleurs points de vue qui prend des allures de carte postale se trouve aux abords de la Lieutenance, l’ancienne résidence du lieutenant du roi. Revêtue de son carrousel datant de 1900, cette place est telle qu’elle a suscité et émoustillé l’art de plus d’uns.

Le Vieux Bassin

La Lieutenance

PEINTURES ET ART

Honfleur est une ville tellement jolie que plusieurs artistes ont voulu immortalisé le lieu à coups de pinceau. Beaucoup d’artistes ont été bercés par l’impressionnisme et ont laissé place à des peintures paysagistes hors du commun. Il faut savoir que l’art à une place prédominante dans les années 1800. Il touche principalement les contrées de Deauville, de Trouville sur leurs stations balnéaires avant de s’échouer à Honfleur. Il y aura alors la naissance de l’École de Honfleur avec pour fondateurs Auguste-Xavier Leprince, Paul Huet et Eugène Isabey. Louis-Alexandre Dubourg, Eugène Boudin, mais surtout Claude Monet, nous ont fait part de leur interprétation de Honfleur. Hé oui, c’est Eugène Boudin, lors de sa rencontre avec Claude Monet, à cette époque âgé de 17 ans, qui lui transmet cette passion pour la peinture. Jusqu’à aujourd’hui, de nombreuses galeries d’art sont disponibles ainsi que les maisons où ont résidé ces peintres.

Représentation de l’Eglise Sainte Catherine et son clocher d’Eugène Boudin @mansionvictorine.wordpress.com
Peinture de Louis Alexandre Dubourg @chezmamielucette
Halage d’un Bateau de Claude Monet
@repro-tableaux.com

LES SAVEURS LOCALES NORMANDES

Parce que le patrimoine d’un lieu réside aussi dans sa culture gustative, il est important de souligner la cuisine du terroir en ce lieu. La cuisine normande a tout pour plaire. Entre ses tartes soufflées, son fromage, son nougat ou encore son cidre, vous aurez de quoi vous faire plaisir. Si le Vieux-Bassin vous séduit, vous pourrez déguster des plats en face du port, ou un dessert, ce n’est pas ce qui manque. Hormis la ruée de restaurants sur le Vieux-Bassin, vous pouvez parcourir les rues à la recherche de victuailles. Alors, à vous de me dire : Vous êtes plutôt caramels mou ou fruits secs?! Je vous suggère de vous rendre à la boutique Caramels de Normandie au 27 rue des logettes. Vous aurez un choix immense.

Désolé, on a pris une glace avant les caramels…

Vous l’aurez compris, Honfleur a beaucoup a donné pour une balade enrichie avec un patrimoine multidimensionnel. Voila tout pour Honfleur, je vous laisse avec quelques clichés.

2 réflexions sur “Honfleur, pour un patrimoine haut en couleur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *