Une douce envie d’aller au Viêtnam? Comment préparer son voyage?

Article mis à jour le 4 juillet 2023

On s’envole pour des nouvelles aventures. Cette fois-ci, nous partons pour l’Asie. Nous allons découvrir les splendeurs du Viêtnam. J’ai tellement hâte. J’ai réservé ce voyage courant Septembre et le départ est prévu dans moins d’une semaine. J’ai du mal à croire que le temps soit passé aussi vite. Et pourtant

Ma moitié et moi, partons pour une durée de dix jours. Nous allons faire un circuit découverte et à la fois balnéaire. Aujourd’hui, je vais vous expliquer tout ce qu’il faut savoir et faire avant le départ dans cette destination.

LE BILAN SANTÉ

C’est toujours la question qu’il faut se poser avant un départ à l’étranger. Quels vaccins me faut-il ? Vous serez ravis de savoir que pour le Vietnam, aucun vaccin n’est obligatoire. Toutefois, il faut quand même mettre à jour vos rappels. Certains vaccins sont également fortement recommandé en fonction de la nature de votre circuit. Voici la liste des vaccins conseillés :

Boostrix Tetra, Vaccin contre la Diphtérie, le Tétanos, la Poliomyélite et la Coqueluche : Ce vaccin est fortement recommandé pour tout séjour au Vietnam. En vrai, vous l’avez déjà sûrement fait, il s’agit d’un vaccin obligatoire pour les enfants. Néanmoins, n’omettez pas de faire le rappel. L’injection est à faire à l’âge de 11 mois, 6 ans, 12 ans, 25 ans,  45 ans, 65 ans et tous les dix ans à partir de là. Il vous coûtera 24.39 euros

Havrix, Vaccin contre l’Hépatite A : Celui-ci est conseillé pour tous les types de séjours dans les pays à bas taux d’hygiène. L’injonction doit être effectuée au moins 15 jours avant le départ. Selon les cas, un rappel sera mis en place dans les 6 mois ou dans 3 à 5 ans. La durée de protection est de 10 ans. L’injection coûte 52 euros.

Selon la nature de votre séjour, l’on pourra inclure l’encéphalite japonaise si vous séjournez en zone rurale et la typhoïde si vous voyagez dans des conditions d’hygiène médiocres ou pour des longs séjours. Un traitement contre le paludisme est également conseillé accompagné de produit anti-moustique.

INFORMATIONS NÉCESSAIRES

VISAS ET AMBASSADE

Pour la France, vous aurez besoin d’un visa uniquement si votre voyage dure plus de quinze jours. Dans mon cas, je réside sur ces terres pendant dix jours, donc je n’en ai pas besoin. Toutefois, pour information, sachez que la réglementation vietnamienne est compliquée. Si vous séjournez plus de quinze jours, il vous faudra une lettre d’autorisation. Généralement, vous avez deux possibilités : un visa pour trente jours qui vous coûtera 25 dollars US ou un visa pour 90, qui lui coûte 70 dollars US. Vous pouvez formuler votre demande de visa auprès de l’ambassade ou directement en ligne sur le site suivant : evisa. Aussi, si vous êtes partis initialement pour dix jours, vous ne pouvez prolonger votre séjour une fois sur place. L’autorité vietnamienne exigera un départ, car vous n’aurez pas initialement pris un visa. Raison de plus pour bien organiser votre voyage à l’avance.

Pour votre sécurité, il faut toujours avoir sur vous les coordonnées de l’ambassade. Elle se trouve à 57 P Tran Hung Dao à Hanoi. Elle est ouverte de 8h30 à 18h. Dans le cas où vous ne les auriez pas, je vous communique les coordonnées : 4-902 40 31 16 ou le 4-904 36 52 75.

ARGENT

La monnaie courante est le dong. Les vietnamiens utilisent également le dollar américain. Pour ma part, je partirai avec les trois devises euro, dong et dollars (j’aurai un peu de tout quitte à faire le change à l’aéroport). Ils utilisent très bien la carte bancaire là-bas mais toutefois attention aux commissions de change qui peuvent faire mal.

À QUOI RESSEMBLE MON SAC À DOS?

Je vous avais déjà fait une liste de ce genre pour le départ au Kenya. J’ai donc choisi de réactualiser cette dernière, spécialement pour le Viêtnam :

  • Un livre guide sur le pays en question. Cela permet de découvrir comment fonctionne les habitants de chaque région et de connaître ce qu’il faut éviter de faire. C’est aussi un bon moyen d’anticiper pour visiter les lieux incontournables, savoir où manger, où dormir, où retirer de l’argent. Vous avez de très bons livres comme ceux de la collection « Le routard » ou « Lonely Planet ».
  • Un insecticide pour toutes les maladies énumérées précédemment qui se transmettent par le moustique.
  • Un adaptateur pour les prises, le courant est en général de 220 volts.
  • Votre permis de conduire, vous aurez sûrement la possibilité de conduire une moto, c’est monnaie courante là bas pour se déplacer.
  • Vos vêtements bien sûr, jupes, shorts, débardeur, tout est permis. Néanmoins, penser à prendre également des linges recouvrants bras et jambes toujours dans l’optique de se protéger du paludisme à la tombée de la nuit venue.
  • Chapeau, crèmes solaires et lunettes sont aussi vos amis. On part dans des pays à fortes chaleurs. Par conséquent, il est important de se protéger du soleil et de la déshydratation
  • Maillots de bain, masques, tubas, tout ce qui peut être utile pour la plongée et la baignade.
  • Un bon appareil photo car dans cette destination vous ferez des rencontres inoubliables, vous verrez des paysages saisissants, des animaux en tout genre. Il est important d’immortaliser le moment
  • Une trousse de pharmacie, il faut toujours penser sécurité. Une migraine, des maux de ventre, une douleur musculaire sont des petits bobos qui peuvent vous gâcher un moment. Aussi, tous vos médicaments au quotidien sont requis afin que vous soyez en bonne santé pendant le séjour.
  • Votre passeport et vos moyens de paiement, utile pour voyager et vous payer des petits cocktails.

Alors, prêts pour partir avec moi? Au cas où vous auriez des doutes, je vous laisse quelques photos…

doan-tuan-181437-unsplash

joaquin-740404-unsplash

le_-hoang___-598447-unsplash

rene-deanda-413146-unsplash

tomas-malik-1185811-unsplash

Qu'allez-vous faire au Vietnam ?

5/5 - (31 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *