Un beau City Trip à Lisbonne – Promenade au coeur d’Alfama

Pour notre dixième anniversaire (et oui, déjà dix! Qu’est-ce que le temps passe vite), ma moité et moi avons réalisé un beau city trip à Lisbonne. Comme vous pouvez le voir sur mes autres articles, je n’avais encore jamais été au Portugal. C’est donc avec joie que je partage avec vous tout ce que j’ai pu y voir en quatre jours. Quatre jours d’évasion, d’abandon de notre quotidien et de marche certaine aussi hein! Parce que pour moi, Lisbonne fait partie de ces villes où tout peut se visiter à pied. Vous n’avez pas forcément besoin d’un véhicule. C’est une grande ville dans laquelle il faut prendre le temps d’errer dans les rues pour comprendre son fonctionnement. C’est ce qui fait son charme. D’ailleurs, si vous souhaitez faire comme moi, je vais vous expliquer ce qu’il vous faut pour vous déplacer.

COMMENT SE DÉPLACER À LISBONNE

Nous avons opté pour la fameuse carte touristique Lisboa Card. Je vous la recommande pour deux aspects. Évidemment, vous avez le transport gratuit. Plus besoin de vous arracher les cheveux, vous pouvez prendre le bus, le métro, tram et élévateurs, le train à Sintra et Cascais, gratuitement. Vous pouvez l’acheter directement à l’aéroport au point information. Vous avez le choix entre une carte pour 1, 2 ou 3 jours. Cela coûte respectivement 20, 34 ou 42 euros. Vous avez l’impression que c’est cher? Détrompez-vous, grâce à ce petit joyau, quasi toutes les attractions de la ville sont gratuites ou connaissent une belle réduction. Il y a tant de choses à voir à Lisbonne, nous avons quasi rien débourser pour nos visites. Bien sûr, je vous le préciserai sur chaque attraction, de quoi vous faire votre propre idée de la chose.

Quand même une petite précision : avec cette carte, vous n’avez pas accès aux trains emblématiques de la ville, les fameux trains jaunes. Il faudra donc payer un billet. Nous ne les avons pas pris dans la mesure où il y a tellement de touristes saucissonnés à l’intérieur d’un train que nous n’y voyons pas l’intérêt. Chance à ceux qui sont assis près d’une vitre, mais les autres sont debout et ne peuvent quasi rien voir de la balade. Nous faisons suffisamment « boîte de sardines » dans nos propres trains sur Paris pour ne pas réitérer à Lisbonne. Libre à vous d’essayer, vous me direz ce que vous en pensez.

Le premier quartier où nous nous sommes laissé emporter est Alfama.

ALFAMA

C’est une ville très poétique à mon sens. Elle dégage un charme certain. J’y ai eu un coup de cœur. Déambuler dans les rues d’Alfama a été un réel plaisir. Ces petites ruelles étroites de toutes les couleurs, ravivées des orangers, laissent place à un paysage typique du Portugal. C’est l’un des plus vieux quartiers de Lisbonne enjolivée par ces fameux azulejos, ces faïences colorées qui subliment le décor. Vous y verrez également beaucoup de street art qui ajoute une touche moderne aux lieux. Elle est également très sportive. Cette ville est située sur une colline de quoi préparer mes petites gambettes pour l’été. Elle vous séduira certainement par ses pentes ardues à couper le souffle dans tous les sens du terme. Nous l’avons découverte de notre propre chef, mais il existe des balades de trois heures accompagnées d’un guide touristique si cela vous chante. Vous pouvez également y voir des musées ou lieux culturels importants comme El Chafariz del Rei avec ses fontaines d’antan, la Casa dos Bicos avec sa structure murale impressionnante, le Musée du Fado (musique du Portugal) ou encore El Castelo Saint Jorge.

Un nombre incalculable de commerçants arborent les rues, de quoi faire des emplettes, mais une boutique à attirer particulièrement mon attention, c’est  le Bazar Alfama.

BAZAR ALFAMA

Si vous voulez faire le plein des bonnes choses de Lisbonne, c’est ici qu’il faut se rendre. Elle a l’air d’une petite échoppe de quartier, toutefois, on y trouve de tout. La vendeuse est très sympathique. Vous repartirez certainement avec les sardines, mets incontestables des lieux ou avec une liqueur à la cerise (à consommer avec modération, hein, toujours!). Vous pouvez y goûter du pâté de thon, de sardines ou de maquereau. Ils ont aussi ces savons d’une senteur exacerbée, de quoi embaumé toute votre salle de bain. Ils proviennent de la marque Castelbel Porto. Lisbonne est connue pour ses savons artisanaux portugais synonyme de qualité. D’ailleurs, ils sont exportés à plus de 80% dans le monde entier. C’est une tradition perpétuée qui allie le respect de la peau avec ses huiles essentielles et le besoin cosmétique à la fois écologique. Ici, je me suis offert un bon gros savon à base d’huile d’olive et thé vert.

LA CATHÉDRALE DE SÉ

Après toutes nos emplettes réalisées, nous avons poursuivi notre chemin vers la rue Largo da Sé afin de voir la Cathédrale de Sé, connue sous le nom de la Cathédrale de Santa Maria Maior. C’est le lieu idéal pour prendre le Tram 28E que vous voyez ci-dessous. Elle est située sur une colline. Nous avons pu profité de sa magnificence, tant elle encadre le paysage de sa grandeur. Elle date de 1147, c’est donc la plus ancienne église de Lisbonne. Elle a subi quelques modifications suite à un tremblement de terre, mais conserve ses tours romanes. L’accès à la cathédrale est gratuit. Vous pouvez la visiter tous les jours de 9h à 19h et aussi assister aux messes.

LA RUA DOS BACALHOEIROS

Cette rue se trouve non loin du port et du magnifique Tage, ce fleuve qui traverse le Portugal. Vous y retrouvez la fameuse Casa dos Bicos. C’est aussi l’endroit par excellence pour les restaurants en terrasse. De quoi se désaltérer et prendre un apéritif en profitant de la vue.

La Casa dos Bicos avec ses pointes en forme de diamants

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *