Une escale à Phu Quôc, le début d’une aventure haute en couleurs

Si je dois vous résumer Phu Quôc, je vous le dis déjà, ça ne sera pas en un seul article. Phu Quôc m’a enchanté, c’est la partie du séjour que j’ai préféré. Nous étions livrés à nous-même pour découvrir cette île et c’est ce qui fait la véracité de ce voyage. Nous avons lié des amitiés et eu des fous rires extraordinaires tout en découvrant l’île et son cœur. Phu Quôc a été un lot de péripéties, mais avec le recul, ces dernières font de bonnes anecdotes, même les meilleures. Certains jours ont été plus tenaces que d’autres, mais en finalité, nous avons pu visiter tout ce que l’on souhaitait et s’amuser comme des dingues. Chaque jour a apporté sa pierre à l’édifice, ce qui fait que ce voyage fût génial. Mais avant de vous raconter ce que nous y avons fait, voici comment vous y rendre.

EMBARCADÈRE DE RACH GIA

Nous nous sommes rendus à l’embarcadère de Rach Gia pour un départ en bateau vers l’île. Vous pouvez acheter un ticket à 330 000 dong soit l’équivalent de 16 euros. Vous avez des départs le matin à 8h ou l’après-midi à 13h. La traversée dure 2h30 ou 2h45 en fonction des marées. Soyez à l’heure. Si vous avez le mal de mer, n’hésitez pas à prendre le baume du tigre, cela soulage réellement.

ARRIVÉS SUR L’ÎLE

Avant mon départ, j’ai lu pleins d’articles où les personnes ont été mitigées voire déçues de leur séjour sur l’île. Sachez pour ma part que j’ai adoré. Il faut juste comprendre cette île. Il y a pleins de choses à voir. C’est l’endroit par excellence pour la production de perles et de poivres. Il est indéniable que vous pouvez « chiller » sur des plages magnifiques. Il ne faut pas exclure les balades à pied ou à moto en plein centre ville pour découvrir les pagodes ancestrales et les marchés divers et variés.

Au cas où il y a un doute sur cette photo, je précise, elle est totalement sans filtres. 😉 Voilà la magie de Phu Quôc

Vous verrez de façon flagrante que l’île est encore en cours de développement. D’ailleurs, cela vous sautera aux yeux le nombre de complexes hôteliers en construction ainsi que les maisons de vacances. Sur des villages entiers, vous pourrez l’observer. Vous avez déjà été à Disneyland? C’est un peu pareil mais version pour adulte. Pour moi, c’est maintenant qu’il faut y aller. J’ai bien peur qu’avec le tourisme de masse, cela devienne compliqué pour les habitants d’y vivre et que le site perde son charme.

MUONG THANH LUXURY HOTEL

Nous avons séjourné six jours au sein de l’hôtel Muong Thanh Luxury Hotel qui est un magnifique cinq étoiles. Il se trouve à trois minutes de la plage Long Beach. Si je dois être totalement honnête avec vous, il sera difficile de décrire le service dans cet hôtel. Tout ne peut pas être parfait hein! Nous avons eu réellement du mal à nous faire comprendre. Il ne faut pas oublier que sur l’île, l’anglais n’est pas la langue officielle. Il y a également peu de francophones donc nous avons communiqué avec Google Traduction (elle n’est pas belle la technologie). Du coup, la compréhension étant compliquée, le service l’a été également, cela va de soi. Je dirais que c’est le problème majeur de cet hôtel (room service ha ha vous pouvez oubliez, j’en ai eu un fou rire, car ils ne sont jamais venus avec nos commandes. J’en rigole encore).

Sinon, cela reste un très beau complexe avec des chambres spacieuses. Vous avez trois bars très cosy et accès à la piscine toute la journée. Pour les plus sportifs, vous avez un terrain de tennis sur le toit et pour mesdames qui aiment se faire chouchouter, le spa se trouve dans le hall d’entrée. Pour des soirées fun, vous pouvez accéder au karaoké. Une chose qu’il faut savoir, les vietnamiens sont fans de karaoké. Vous en trouverez quasi partout au Vietnam.

Coordonnées : http://luxuryphuquoc.muongthanh.com/

 

Une réflexion sur “Une escale à Phu Quôc, le début d’une aventure haute en couleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *